Recette du napolitain

13419138_287894558215956_7422124625652520582_n

Saveur d’enfance retrouvée, j’ai fait ce gâteau pour un goûter dans l’herbe et « in my opinion », c’est un gâteau parfait pour ça. Les enfants adorent, les grands régressent, le gâteau supporte pas trop mal la chaleur et il se transporte bien. Cerise sur le gâteau, ou je devrais dire, vermicelle au chocolat sur le gâteau, cette recette  n’a vraiment rien de compliquée….La recette n’est pas de moi, je vous mets donc le lien du blog :

http://www.lasupersuperette.com/2012/10/gateau-etages-chocolat-vanille/

Pas fan du St Moret ? Il y a aussi cette recette que j’ai testée mais que j’ai moyennement approuvée, j’ai trouvé que c’était trop sucré et le biscuit trop sec (d’ailleurs, c’est la photo de cette recette que j’ai mis sur mon blog). J’ai dû forcer un peu trop sur la cuisson. Pour le reste, il suffit de moins sucrer la génoise. Rien d’impossible !

http://moi-gourmande.blogspot.fr/2015/02/napolitain-maison.html

 

Bâtonnets de pastèque

Un pique-nique ? Des gamins qui en mettent partout sauf dans la bouche ? Je vous présente une petite astuce toute simple pour manger de la pastèque

13413099_287894531549292_2488077026181993682_n

Couper votre pastèque en rondelles de 1/2 cm de largeur, mettre les extrémités de côté (ça ne marchera pas avec les bâtonnets) puis couper chaque rondelle mise l’horizontal comme un gâteau en 8, 6 ou 4 parts tout dépendra de la taille de votre pastèque. Inciser légèrement au niveau de la peau à l’aide d’un couteau pointu pour y mettre le bâtonnet en bois.

Les fraises d’amour

fraises d'amour

Alerte à la mignonnerie, je vous propose une  recette, d’ailleurs je ne sais pas si on peut qualifier ceci de recette car j’ai utilisé quelque chose comme trois ingrédients.

Bon déjà le premier bon conseil que je peux vous donner c’est de consommer rapidement les fraises après le caramélisage car l’humidité du fruit fait que le croquant du caramel ne durera qu’un temps.

Pour 10 fraises

  • Donc 10 fraises (DINGUE)
  • 165 g de sucre
  • 25 cl d’eau
  • Quelques gouttes de colorant rose ou rouge (ici j’ai utilisé du colorant en gel mais peu importe, il faudra juste un peu plus insister si c’est du colorant liquide) Attention amis vegan et vg et autres, beaucoup de colorants rouges sont à base de cochenille, donc à base d’insectes écrasés.
  • 10 piques en bois (type brochette, apéritif, il faut qu’elles soient assez longues pour ne pas vous brûler au moment de caraméliser)

Lavez et enquêtez les fraises, prenez bien soin de les sécher (l’histoire de l’humidité et du caramel,  on se rappelle ?)

Mettez le sucre et l’eau dans une casserole et faites chauffer à feu moyen jusqu’à ce que ça devienne un sirop épais. Quand celui-ci commence à faire des bulles et à se colorer très légèrement, arrêtez la cuisson et ajoutez le colorant.

 

Plonger les sucettes de fraises une par une (vite vite vite, des fois que le caramel se décide à durcir entre deux fraises, expérience je vous dis ^^). Faire en sorte que les fraises soient bien enrobées partout, que ça soit GOURMAND comme dirait mon ami Cyril Lignac et enfin placez-les sur un plateau recouvert de papier sulfurisé et laissez refroidir un peu.